C’est l’apéro

facebookmail

Le samedi soir à la maison, on aime bien finir la journée avec un bon repas parce que souvent dans la journée, on a été faire des courses, et pour faire les courses on a été en ville et en ville c’est fatigant le samedi. Là, encore, il y avait du monde et Papa s’est énervé parce qu’il aime pas aller en ville quand il y a du monde le samedi et à chaque fois Maman lui répond que s’il veut pas aller en ville quand il y a du monde, il a qu’à y aller en semaine et là Papa il répond que la semaine il travaille et Maman lui répond que, elle aussi, même si elle travaille de la maison et ils disent ok, ils se font un bisou avant que Maman fasse la tête et ils continuent à faire les courses en ville puisqu’ils ont pas le choix de toute façon. Mais avant le repas, on prend toujours un apéritif, nous on appelle ça l’apéro.

Pendant que Papa et Maman ils préparaient les biscuits apéritif pour qu’on ait un petit truc à manger, nous, avec Tina, ils nous avaient chargés d’aller chercher les verres et le plateau et les glaçons et ils nous ont dit de prendre ce qu’on voulait et que là, Tina, elle a même eu le droit d’ouvrir la bouteille de vin, mais devant Papa pour pas qu’elle fasse de bêtise comme quand Papa a ouvert une bouteille de champagne une fois et que le bouchon, il est passé juste à côté de la tête d’une amie de Maman et qu’il a rebondi sur une lampe qui est tombée sur le chat qui a eu peur et est parti comme une fusée en sautant sur un bol d’olives qui était sur la table et qui après, se sont retrouvées sur la moquette.

On a tout apporté dans la cuisine avec 4 verres, deux verres pour le vin pour Papa et Maman et deux verres pas pour le vin, normaux, je sais pas trop comment on appelle ça, des verres où il y avait de la moutarde avant dedans, pour nous. Mais heureusement, on y met plus trop de la moutarde dedans parce qu’avec du soda ou du jus d’orange, la moutarde, ça doit pas être super terrible. On a sorti une sorte de grande boite dans laquelle on met les glaçons pour pas qu’ils fondent et on a mis tous les glaçons dedans. Puis on a remis de l’eau dans le bac à glaçon dans lequel quelquefois, quand il fait chaud, on met du sirop avec de l’eau dedans pour faire des glaçons au sirop qu’on met dans de l’eau pour que ça fasse du sirop frais. C’est une idée de Maman et c’est une super idée.

Papa et Maman, là ils préparaient des biscuits japonais et des trucs chinois pour l’apéro. On a été faire les courses jeudi soir avec Papa dans le Grand Magasin Chinois pas loin de la maison et on a acheté plein de trucs à cuisiner parce que c’est trop bon et c’est bien meilleur que les autres biscuits apéro qu’on achète dans les supermarchés normaux.

Pendant que Maman, elle découpait des morceaux de mangue verte en petites lamelles, Papa il préparait deux sauces avec du Nuoc Mam, c’est de la sauce de poissons. La première c’était pour les mangues avec un peu de piment, mais pas trop parce que nous on en mange, du sucre et de la pâte de crevette qui sent très fort, mais qui est très bonne pour la santé et qu’on aimera toute sa vie si on en mange quand on est petits comme nous. Et l’autre sauce, c’était de la sauce de poisson et un peu de piment et du citron vert, de l’ail et de la coriandre que Tina avait coupée parce que la dernière fois, je me suis coupé en le faisant et que là, j’ai préféré couper l’ail, miam c’est bon, la coriandre.

La deuxième sauce, c’était pour manger des petits pâtés de porc cru fermenté qui sont un peu forts, mais qui sont trop, trop bons. Ensuite, pour les biscuits japonais, Maman elle a suivi une recette secrète de Papa avec des petites brochettes de poulet marinées dans du wasabi et du riz, de prune marinée et de poisson cru roulés dans une feuille d’algue. Miam on adore ça ! Nos copains qui viennent à la maison quelquefois, ils disent que Papa et Maman, ils sont un peu fous de nous faire manger des trucs comme ça, mais nous on adore trop !

Et pour finir, on a pris des olives que Papa a achetées au marché. Elles sont toutes violettes et un peu amères, c’est super bon aussi. Non, mais qu’est-ce que vous croyez ! Quand on fait un apéro à la maison, on le fait bien hein ! Même si nos amis ou ceux de Papa et Maman, ils mangent pas toujours tout comme nous.

Pour l’apéro, on s’est installé dans le salon comme on fait d’habitude. On a dû faire très attention en amenant les deux plateaux, un avec les trucs à manger et l’autre avec les boissons à boire et du coup on marchait tout doucement depuis la cuisine en regardant de la tête sur les côtés, ou quand on arrivait près du tapis pour pas se prendre les pieds dedans. On a même dit à Wasabi de se pousser parce qu’il miaulait parce que ça sentait beaucoup le poisson entre les petits cônes, la sauce soja, les algues et le porc qui sent pas le poisson, mais qui sent bon pour un chat comme Wasabi qui aime tout et qui aime bien grimper le long des pantalons pour voir ce qui se passe et là, c’est sûr, il aurait tout renversé par terre. Heureusement, Gribouille était pas là, parce que Gribouille lui, il saute partout comme un fou et il aurait déjà renversé le plateau.

On s’est installés autour de la table du salon qui est une vieille malle ou un coffre de voyage qui appartenait au Papa du Papa de Papa quand il habitait au Laos quand il était petit et à l’époque, il y avait pas de valises, mais juste des grosses malles comme ça. Et c’est rigolo parce que Papa, il a mis une plaque en verre dessus et on peut s’en servir comme d’une table sauf que c’est pas une table, c’est un coffre, mais c’est joli et on n’en voit pas partout et c’est ça qui est bien. Ne pas avoir les trucs que tout le monde a parce que sinon, après on se ressemble tous et c’est pas drôle de ressembler à tout le monde. Enfin, je trouve hein !

J’ai versé en faisant super attention le vin à Papa et Maman, pendant que Tina installait les bols. Pour verser en faisant super attention, j’ai une technique super bien, je sors ma langue pendant que je verse et hop, je vise beaucoup mieux. C’est Maman qui m’a donné la technique. Quand elle dessine , elle sort souvent la langue quand elle doit faire de petits détails et elle dessine beaucoup mieux. Elle m’a dit que c’est parce que quand on sort la langue, on fait comme les serpents, on sent mieux l’air autour de nous et on est plus attentif, c’est parce que avant, les hommes, ils vivaient beaucoup avec les serpents et qu’ils ont remarqué ça. Je suis pas trop, trop sûr que ce soit vrai ce qu’elle m’a dit Maman mais bon, je fais comme ça parce que, quand même, je vise mieux comme ça. Même si je suis pas un serpent, sauf dans mon signe astrologique chinois.

L’apéro, c’est aussi le moment où on parle de tout sauf de l’école alors avec Tina, on s’assoit par terre parce que sinon, sur le canapé, on n’a pas le bras assez long pour attraper les biscuits et les trucs préparés par Papa et Maman et on leur raconte comment on va. Si on est content en ce moment, s’il y a des choses qui nous embêtent, si on a des questions à leur poser, les derniers trucs qui nous ont fait rire, la musique qu’on aime bien et tout ça.

Ça a l’air pas très drôle comme ça, mais en fait, Papa et Maman ils font pareil et on regarde sur la tablette des petits films qu’ils aiment bien ou on écoute leur musique ou notre musique et même si on n’aime pas trop ce qu’ils aiment, eux des fois c’est pareil et on explique pourquoi. On discute beaucoup et c’est super bien, même si Papa qui peut pas s’empêcher de faire l’idiot, il s’amuse à jouer à jongler avec des olives. Même, que la dernière fois, on en a retrouvé une sous l’armoire qui est loin du canapé parce que Wasabi l’avait attrapé et l’avait gardé en réserve peut être pour la manger plus tard.

Puis en plus, c’est bien qu’on sache plein de choses comme ça et qu’on partage plein de trucs même si la musique de Papa et Maman elle est pas aussi bien que la nôtre et que eux ils pensent pareil, peut être qu’un jour on aimera leur musique et que eux ils aimeront la nôtre. Papa il a dit qu’il est pas sûr que ça arrive un jour, surtout quand on lui fait écouter notre musique le dimanche matin à 5h30 du matin. Il arrête pas de me taquiner avec ça parce que une fois, j’ai essayé de mettre la radio dans la chambre tout doucement et je me suis trompé de sens et Papa et Maman se sont réveillés en sursaut parce que ma radio, elle est collée au mur qui sépare notre chambre à Tina et à moi de la chambre de Papa et Maman.

Puis, comme ça on discute d’autre chose que de l’école, parce que l’école, il faut y aller toute la journée et en plus, on en entend parler le soir. Là, on avait déjà dit à Papa et à Maman qu’on avait eu 17 et 18 en dessin et 16 en maths et qu’on avait pas eu de mot de la maitresse cette semaine pour une fois parce qu’on a été sages. Maman, elle nous a demandé comment ça c’était passé le tennis l’autre jour parce que en ce moment, on fait un petit tournoi, et Tina elle leur a dit que elle, elle avait écrasé la petite fille contre qui elle jouait et que moi j’avais gagné, mais que ça avait été plus dur contre le garçon contre qui je jouais parce que Tina elle, elle est beaucoup plus forte que moi. Mais Papa et Maman, ils m’ont dit qu’il fallait se battre et que même si on perdait en se battant c’était pas si grave même si, c’est vrai, c’est mieux de gagner et il faut tout faire pour y arriver.

À la fin de l’apéro, le riz au coco avait cuit dans la cuisine et Papa, il pouvait préparer son plat qu’on aime bien. Alors, il m’a demandé de reboucher la bouteille de vin et de tout rapporter dans la cuisine avec Tina.