Le Phare

facebookmail

Un soir, à la fin de l’année dernière, Papa il est arrivé après avoir passé un petit moment au téléphone et il nous a dit que le week-end, on allait aller chez un de ses amis qui habite avec sa femme et sa toute petite fille au bord de la mer en Bretagne. Mais qu’il y avait une surprise mais que c’était pas peine de lui demander quoi parce qu’on la verrait nous-mêmes en arrivant chez l’ami de Papa la surprise. Mais bon, faut dire aussi qu’on est pas super patients avec Tina alors avant d’aller se coucher on lui a demandé à Papa ce que c’était la surprise.

Et on a tout essayé. On lui a demandé si on allait y aller en bateau mais Papa nous a répondu que ça faisait un peu loin quand même jusqu’à la Bretagne en bateau surtout par l’autoroute. On lui a demandé si on y allait en train alors et il nous a dit que non, on allait y aller en voiture et d’ailleurs il fallait se lever très tôt le lendemain matin. On lui a demandé aussi si Aurélien, parce que son ami, il s’appelle Aurélien, il avait une mouette domestique et si on pouvait en avoir une et il nous a répondu que non, mais que c’était une idée les mouettes domestiques même si ça devait être un peu bruyant et salissant parce que les mouettes ça crie et ça fait caca partout alors si on en a une, c’est pas pour tout de suite.

Oui parce que déjà que Madame Kiflote qui habite en-dessous, elle râle quand il y a un chien dans l’escalier ou alors quand nous, on fait un peu de bruit en faisant de la trottinette sur le parquet pour aller se coucher, vous imaginez avec une mouette domestique qui crie tous les jours super fort et en plus va faire des crottes dans son géranium ? Même si je suis pas sûr que pour les mouettes, ça s’appelle des crottes et Maman m’a dit une fois que les cacas de mouettes, c’était bien pour faire pousser les plantes. Mais Maman et Papa ils ont dit que, de toute façon, même pour les plantes de la maison, c’était hors de question d’avoir une mouette à la maison.

Alors on a encore essayé de deviner pendant le dîner mais Papa, il nous a dit d’aller nous coucher parce que c’était l’heure et qu’on avait plein de route pour aller voir son ami en Bretagne. Et c’est vrai qu’on s’est levé tôt, puisqu’on est partis à 6h30 du matin même si pour nous, c’est un peu l’heure à laquelle on se lève le week-end parce que le week-end, il faut profiter de toutes les heures possibles et pour ça il faut se lever tôt alors que dans la semaine, il faut beaucoup dormir pour ne pas dormir à l’école. Là en plus, c’est bien, on a pu dormir dans la voiture après avoir posé plein de questions à Papa. Si Aurélien, il habitait dans une huitre mais c’est vrai que comme dit Papa, il y a pas trop de place dedans. Si il était pêcheur et qu’on allait faire un tour en mer mais en fait non, si on allait manger des sushis et là c’était peut-être oui parce qu’il adore ça et il sait bien les faire et je sais plus ce qu’on lui a demandé mais je me suis endormi avant Tina et quand on s’est réveillés, on était chez Aurélien et question surprise, on s’attendait vraiment pas à ça mais vous si peut-être parce que vous avez lu le titre de notre histoire !

Aurélien et sa femme Nathalie et sa toute petite fille Séléna, ils habitent dans un phare. Un vrai phare qui fonctionne et qui fait de la lumière et tout pour pas que les bateaux ils s’écrasent sur les rochers. Nous on savait pas du tout qu’on pouvait avoir sa maison dedans. Puis bon, Aurélien, c’est pas du tout son travail de s’occuper du phare puisqu’il est automatique son phare. Mais il habite dans la jolie maison qui est juste en-dessous et aussi dans le phare qui a une porte qui donne dans la maison et c’est dans le phare qu’il a installé les deux chambres en haut et le salon avec une belle vue sur la mer et puis dans la maison il a mis la chambre d’amis, la trop, trop grande salle à manger et le garage et même une grande pièce pour son bureau et son ordinateur avec lequel il joue aux jeux-vidéos avec Papa, parfois, sur internet ce qui fait un peu râler Maman et la femme d’Aurélien mais bon, comme elles jouent elles aussi, c’est pas si grave.

Mais là on n’a pas joué, on a profité quand même d’être au bord de la mer et Aurélien, il nous a emmené tout en haut du phare juste à côté de la grande ampoule qui en fait est pas du tout une ampoule comme chez nous, mais qui est pas très grosse non plus et en fait, la super lumière du phare elle vient d’une espèce de vitre qui permet à la lumière de rester concentrée à un seul endroit et de la rendre encore plus brillante. Ca s’appelle une lentille, comme le légume qui est bon avec du lard ou ce qu’on met dans les yeux quand on n’aime pas les lunettes.

C’était trop chouette parce que de là-haut, on voyait super loin et on voyait trop bien la mer avec tout plein de bateaux qui passaient tout près devant la maison et on pouvait leur parler par radio avec Aurélien qui a une radio et qui les connait bien parce que certains d’entre eux lui apportent du poisson frais pour ses sushis mais que pour lui parce que sa femme aime pas trop le poisson cru et même que les plus petits bateaux de pêcheurs qui passaient plus près du rivage, ils nous faisaient signe avec leur corne de brume qui est un peu comme un klaxon pour les bateaux et ils nous faisaient aussi des signes de la main, et il y en avait des trop beaux, et c’est marrant parce qu’il y avait plein de mouettes qui suivaient chaque bateau.

Et c’est sans doute parce qu’elles devaient avoir envie que les pêcheurs leur donnent un bout de poisson elle a dit Tina, et c’était exactement ça parce qu’on voyait les pêcheurs jeter des bouts de poisson dans l’eau et les mouettes elles plongeaient pour les manger. Je me demande d’ailleurs ce que ça donnerai si les mouettes, on leur envoyait de sushis en l’air ?

N’empêche qu’il est super beau le phare d’Aurélien et de sa femme Nathalie qui s’arrache un peu les cheveux pour le garder propre parce qu’avec le vent, il y a beaucoup de poussière dedans. Il est pas très, très haut, il est tout blanc en briques et on dirait un peu un gâteau à la crème quand on le voit parce qu’il y a une grande terrasse au-dessus de la maison avec du plancher et des gros ronds blancs en ciment qui ressemblent à des dragées.

C’est trop beau et normalement, en été, Aurélien et sa femme et sa fille et leur famille et leurs amis, ils installent une table et ils mangent dehors au soleil mais là, comme on était en automne, il y avait trop de vent. Et le vent, ça a donné une idée à Aurélien qui nous a dit d’attendre deux secondes en bas de la tour, parce qu’on appelle ça une tour pour le phare, et il est parti très vite en courant.

Quand il est revenu, il avait un cerf-volant à la main et là Papa, il a rigolé parce qu’il avait eu la même idée et qu’en plus, ils avaient le même cerf-volant, sauf que celui de papa, il était rouge et celui d’Aurélien il était noir. Et c’est comme ça qu’ils ont commencé une bataille de cerf-volant. Moi j’ai tenu celui d’Aurélien, Tina celui de Papa, ils ont tous les deux couru et leurs cerf-volant ils se sont envolés super haut dans le ciel avec tout le vent qu’il y avait.

Bon, on les voyait quand même hein, faut pas exagérer mais c’était marrant de les voir se poursuivre très vite dans le ciel, mais on voyait quand même que Aurélien, il s’entrainait plus souvent parce qu’il a battu Papa en tapant doucement avec son cerf-volant sur le sien, sans même emmêler les fils, et le cerf volant de Papa est tombé par terre et ça a été à Tina d’affronter Aurélien et Aurélien, il a eu plus de mal qu’avec Papa, c’est marrant comme elle est forte Tina dans tous les sports.

Elle a très vite compris comment Aurélien il faisait avec son cerf-volant elle l’a imité mais Aurélien, il a été plus rapide, il est passé en-dessous du cerf-volant de Tina et pouf ! Il l’a poussé très fort sur le côté. Il l’a même pas laissé gagner. Et de se faire battre, ça a beaucoup énervé Tina qui a repris le contrôle de son cerf-volant avant qu’il touche le sol et elle a poursuivi celui d’Aurélien qui faisait le fanfaron dans le ciel et l’a tapé tellement fort que les deux cerf-volant sont tombés par terre et ont failli s’emmêler dans les grands fils qui partaient du phare avec plein de drapeaux dessus et ça faisait bizarre parce que des drapeaux comme ça, qui étaient pas des drapeaux de pays, on en avait déjà vu sur les bateaux qui passaient en bas mais le phare d’Aurélien, c’est pas un bateau, c’est un phare.

Et c’est là qu’Aurélien nous a dit que c’était une sorte de code pour se comprendre entre bateaux et marins du monde entier. Il y a des drapeaux en rectangle qu’on appelle des pavillons, comme le pavillon noir des pirates sauf que là, il y est pas et les pavillons, ça représente une lettre. Il y a les flammes qui sont les drapeaux triangulaires et qui représentent des chiffres et il y a les substituts qui permettent de répéter des lettres quand on a pas assez de pavillons. Ce qui est bien, c’est que chaque pavillon, il veut dire une lettre et ce pavillon, il a aussi un nom et en plus, il veut dire quelque chose aussi.

Par exemple, celui du P comme dans Papa, c’est un carré blanc dans un carré bleu, il se lit comme la lettre P, mais aussi comme Papa, et il veut dire aussi que le navire va bientôt quitter le port et que tout le monde doit monter à bord du bateau.

Bon ensuite il y en a d’autres de flammes et de pavillons et de combinaisons. Comme le drapeau de Papa plus celui qui ressemble au drapeau de l’Ecosse qu’on connait bien à cause du rugby, ça veut dire « suivez-moi »… Mais si vous avez compris ça vous pourrez lire que sur les drapeaux qu’Aurélien avait mis sur le côté du phare, il y avait écrit « Bienvenue, Tinon et Tina » et ça c’était trop gentil de la part d’Aurélien qui nous a appris à les lire avec une petite affiche qu’il nous avait imprimée. Et Maman, elle a dit que ce serait marrant qu’on fasse ça dans notre chambre à la maison et on a dit trop bien !!!

Et c’est à ce moment là que la femme d’Aurélien, Nathalie nous a appelés pour prendre l’apéritif. Mais ça, on vous le racontera une autre fois parce qu’on s’est amusés pas mal dans le phare d’Aurélien…