On fait le ménage

facebookmail

Quelquefois, le week-end, quand Maman a beaucoup de travail et qu’il y a quelqu’un qui l’a appelée parce qu’ils veulent des dessins très vite et que Maman elle doit prendre de l’avance pour ne pas être en retard dans son travail elle doit travailler le dimanche toute la journée. Dans ces cas-là, on l’aide beaucoup plus que quand c’est juste Papa et elle qui font le ménage et qu’on lève juste les pieds quand elle passe l’aspirateur sous la table du salon ou qu’on lève nos grosses fesses comme elle dit quand on joue par terre dans la chambre et qu’on doit tout ranger pour qu’elle puisse passer l’aspirateur sans avoir l’impression de faire du slalom entre les poupées et les soldats de Tina et mes petites voitures ou mes monstres qui se battent contre mes dinosaures.

Là on avait déjà tout rangé samedi et même passé l’aspirateur le soir, mais pas trop tard sinon madame Vergogne, qui habite dans l’appartement en face du nôtre, elle vient frapper à la porte parce que l’aspirateur fait du bruit et elle peut pas regarder son émission avec le monsieur pas drôle, qui fait des blagues pas très marrantes, mais qui montre des numéros de cirque trop bien dans son émission qui serait trop bien s’il essayait pas tout le temps de dire des trucs marrants qui sont pas marrants du tout, sauf pour lui. Aujourd’hui il nous restait quelques trucs à faire alors on s’y est vite mis avec Papa pour que après, on puisse aller se balader un peu dehors.

C’est pour ça qu’on a commencé le ménage juste après le déjeuner. Dès que Maman elle est partie travailler dans son bureau, nous on a rangé la cuisine à fond. Papa, il a dit que c’était pas la peine de faire la vaisselle alors on a rincé les assiettes pour pas que le lave-vaisselle ait trop de mal à les laver et on a tout mis dans le lave-vaisselle qu’on lancé parce qu’il était plein. Ensuite, on a attrapé les éponges et on a frotté partout dans la cuisine parce que Papa avait cuisiné sa recette de poulet aux cacahuètes et au lait de coco et il en avait mis partout dans la cuisine parce que c’est super bon, mais ça gicle partout.

Pour nettoyer la cuisine, c’est super simple, il faut monter sur le comptoir avec une éponge et frotter fort avec un produit spécial parce qu’on a une espèce de métal un peu spécial qui s’appelle du zingue, ou zinque, ou je sais pas trop comme on l’écrit et il faut bien le nettoyer parce que après, c’est plus joli. Alors pendant que Tina elle nettoyait le comptoir et que Papa il frottait l’évier pour enlever la saleté, moi j’ai attrapé le seau avec plein d’eau et j’ai lavé par terre pour que ce soit bien propre, mais je crois que j’ai pas compris ce que m’a dit Papa parce que quand j’ai renversé un peu du seau par terre Papa, il s’est mis à crier.

Bon, c’était peut-être parce qu’il était en chaussettes et que l’eau du seau, je l’ai un peu renversée sur ses pieds et que l’eau était chaude qu’il a crié, mais il a attrapé le seau. Il m’a dit qu’il y avait assez d’eau par terre et que heureusement qu’on avait du béton ciré dans la cuisine parce que avec du parquet ça aurait traversé et été chez la voisine qui même si elle est gentille aurait pas aimé prendre sa douche dans son salon. J’ai attrapé la serpillère, un balai et j’ai frotté fort par terre et ça a été super vite à trois pour tout nettoyer dans la cuisine. Le plus long pour moi, ça a été de récupérer l’eau que j’avais sortie du saut, et de tordre la serpillère pour faire sortir l’eau pour qu’elle retourne dans le seau. Mais après, c’était tout propre et j’ai été aider Papa et Tina sur le comptoir et c’était dur ce qu’ils faisaient alors on s’est organisé.

D’abord, Papa il frottait très fort avec une éponge et une crème spéciale pour le zingue, ou le zinque ou c’est pas très grave si c’est pas le bon nom. Puis ensuite, Tina elle passait un grand coup d’éponge toute plate et un torchon et moi je finissais avec un torchon en laine pour faire briller et on devait faire ça plusieurs fois et c’était rigolo parce qu’on était assis tous les trois sur le comptoir comme si c’était un grand cheval, Papa face à Tina et Tina dos à moi.

Et quand Maman est entrée pour se faire un thé, elle nous a vus sur le comptoir et elle ne nous a même pas demandé ce qu’on faisait parce que ça se voyait, mais elle est retournée en courant dans son bureau, pour chercher son appareil photo et elle nous a pris en photo en rigolant avant de retourner faire son thé. Je vous montrerai la photo un jour, elle est trop rigolote, même qu’elle l’a mise sur le frigo dans la cuisine.

Après, Papa a été chercher l’aspirateur. Il est trop beau notre aspirateur. Il est super grand, tout rouge et Papa, il a collé des yeux et des oreilles dessus que Maman a dessinés et mis sur des stickers. Et quand on le passe, il fait peur à Wasabi déjà parce qu’il fait beaucoup de bruit. Wasabi c’est notre chat, mais en plus, il a l’impression de voir un gros animal et ça lui plait pas du tout et il fait pfff et donne des coups de pattes en faisant le dos tout rond et les poils hérissés et il part se cacher en regardant l’aspirateur de loin.

Et c’est trop marrant de le poursuivre Wasabi parce qu’il s’énerve facilement et parfois, il court depuis l’autre bout de l’appartement seulement pour mettre une tape à l’aspirateur et repartir tout de suite dans l’autre sens comme si l’aspirateur allait lui faire du mal et il fait ça plusieurs fois, ou bien il attend que l’aspirateur passe à côté de là où il est caché et il lui saute dessus tout d’un coup, comme ça.

Après, une fois qu’on a bien fini de passer l’aspirateur, on va chercher un grand balai et on finit ce que l’aspirateur a pas réussi à attraper dans des petits coins ou des endroits pas faciles d’accès pour passer le tuyau de l’aspirateur comme le dessus des armoires ou des meubles ou dans la bibliothèque qu’on nettoie soit avec un chiffon, soit avec la petite balayette de la pelle toute bleue que normalement on laisse dans la cuisine et qu’on sort pour quand on doit faire la cuisine ou pour quand je renverse tous les pop-corns partout dans le salon parce que Wasabi m’a fait peur en passant entre mes jambes pour aller manger dans sa gamelle parce que Maman vient de le servir ou parce que Papa le fait jouer dans la salon avec les écouteurs de son vieux téléphone de quand on était pas encore nés et qui ne marchent plus très bien depuis que Wasabi joue avec.

Là, quand on a terminé de ramasser la poussière un peu partout, on en a fait un gros tas et au moment de le ramasser, pour le mettre dans la pelle que Tina tenait, il y a Wasabi qui est arrivé et qui a sauté dans le tas de poussière et qui s’est roulé dedans en jouant et en en mettant partout et quand Papa s’est mis à rigoler en le regardant derrière le canapé, Wasabi il s’est arrêté tout d’un coup, il a regardé Papa qui était mort de rire, il m’a regardé, il a regardé Tina et Papa il a dit à Tina de ramasser Wasabi avec la poussière et Tina, dès qu’elle a touché Wasabi avec la pelle, il a filé dans le bureau de Maman et deux secondes après on l’a entendue crier et elle a ramené Wasabi par la peau du cou et il ressemblait à un gros mouton tout blanc avec toute sa poussière partout et elle l’a déposé dans la pelle de Tina en rigolant et en disant qu’on avait oublié un mouton dans son bureau.

Papa, il a attrapé Wasabi, il a enlevé toute la poussière dessus en le portant au-dessus de la poubelle et en enlevant la poussière qui était collée dans ses poils. Il a laissé la poubelle ouverte pendant qu’il relâchait Wasabi et on a mis notre poussière dedans et on avait fini le ménage super tôt même si Wasabi nous a fait prendre un peu de retard. Alors, on a été faire un bisou à Maman et on est sorti faire un tour pour le reste de l’après-midi. Quand on est rentré, on avait ramené des sushis et Maman avait tellement travaillé qu’elle se reposait dans le canapé avec Wasabi qui avait dû venir dormir sur son ventre après qu’elle se soit endormie et son ventre il était couvert de poussière. On a découvert après que c’est parce qu’on avait oublié d’aspirer sous le lit de Papa et Maman et Wasabi était parti se cacher en dessous après que Papa ait enlevé toute la poussière dans ses poils.