On promène Patate

facebookmail

Nous, dans l’immeuble , on a une voisine super gentille qui s’appelle Emilie, Emilie elle est super jeune et elle est super jolie et on l’aime beaucoup avec Tina, mais surtout moi parce que souvent, quand elle est fatiguée parce que son travail il est pas facile, elle nous laisse promener Patate.

Patate c’est pas une pomme de terre hein ! Parce qu’on aurait pas l’air très intelligent à promener une pomme de terre dans la rue. Non Patate c’est le chien d’Emilie. Et Patate il est super grand, super gros et super gentil et quand il mange, on dirait qu’il avale et qu’il aspire la gamelle en entier  tellement sa tête elle est grosse. Bien sûr, Patate, c’est pas son vrai nom, mais son vrai nom on le connait pas parce que Emilie elle l’appelle tout le temps Patate parce Patate il fait que des bêtises et des fois il est pas très malin même si il aime bien sa maîtresse.

Aujourd’hui, Emilie elle avait envie de se reposer, alors, quand elle nous a entendus descendre les escaliers en bois avec nos trottinettes , elle a ouvert sa porte en même temps que Madame Reiga , Madame Reiga c’est une dame qui râle tout le temps contre tout le monde et contre n’importe quoi, qui est très vieille et qui sent le perroquet parce que chez elle, elle a un perroquet. Et Marina elle a dit bonjour à Madame Reiga et elle nous a donné la laisse de Patate et elle nous a demandé d’aller le promener parce qu’elle en avait assez et qu’il avait encore mangé un oreiller de son canapé tout neuf qu’elle venait d’acheter.

Alors nous, on  a déposé nos trottinettes chez Emilie et à la place on a pris Patate et on est descendu en criant très fort devant Madame Reiga qui nous criait dessus de pas crier et nous on lui a crié que oui on allait essayer et on est sorti de l’immeuble pour aller au parc promener Patate. Mais généralement, quand on promène Patate, c’est plus Patate qui nous promène que nous qui promenons Patate.

Oui parce que Patate, c’est un Komondor, c’est dur à dire et c’est pas super connu comme marque de chien, mais il est très fort. Alors quand il tire sur sa laisse, des fois, on a un peu de mal à le retenir. Mais heureusement, Marina, elle l’a super bien dressé. Quand on dit « Patate Douce », Il ralentit à chaque fois  et quand on dit « Stop Patate », il s’arrête et il sort sa langue en respirant très fort et en mettant de la bave partout sur le sol et sur ses poils. Parce que Patate il a des poils supers longs. On dirait un peu des cheveux de ce chanteur qui jouait au Tennis quand il était jeune, mais qui maintenant qu’il est vieux, il chante tout le temps la même chose. C’est génial parce que, une fois, on a été aider Marina à enlever les tresses de Patate pour brosser son poil, parce qu’il faut le faire des fois, et on y a passé la journée et j’ai même retrouvé un jouet que j’avais perdu dans ses poils.

  • Tinon & Tina On promène Patate Opti

 

Ensuite, ce qui est super c’est qu’avec les ordres qu’on lui donne, on peut se faire tirer par Patate, un peu comme les gens qui font du ski derrière des bateaux ou plus comme les gens qui ont plein de chiens devant un traineau et qui glissent sur la neige. On en avait fait quand on avait été voir Amandine, une stagiaire du bureau de Papa qui est aussi une super amie de maman et qui élève des chiens à la montagne avec son mari parce qu’elle ne supportait plus les gens dans la publicité.  Avec Papate, il suffit de bien faire attention à comment on met ses pieds et quand on dit « Patate run », il se met à courir super vite et nous on se laisse trainer avec les pieds sur le trottoir et encore mieux, dans le gravier du parc où on va pour promener Patate.

C’est super rigolo parce que quand on se fait trainer dans le parc, nos pieds ils laissent des grandes trainées dans le gravier comme si on glissait sur de l’eau sauf que là c’est sur du gravier. Alors, on promène Patate dans tout le parc et des fois on change et c’est Tina qui tient la laisse et moi je dirige Patate en essayant de le tenir par le collier. Mais des fois, il faut ralentir aussi parce que quand Patate il croise d’autre chien, il aime bien aller les voir. Surtout les petits parce que les petits, déjà qu’ils sont petits par rapport à nous, mais par rapport à Patate on dirait un écureuil devant un dinosaure. Parce que, je vous jure, Patate, il est vraiment très, très grand.

Généralement, le petit chien quand il voit arriver Patate, il se met à crier comme un fou et à aboyer pas fort du tout mais plein de fois très rapprochées. On dirait un peu une mitraillette avec des aboiements. C’est super rigolo parce que Patate, il s’en fiche complètement et le petit chien il aboie encore plus fort et encore plus rapproché et ensuite, il court se cacher derrière sa maitresse qui rigole elle aussi quand elle est jeune et qui râle contre nous quand elle est vieille. J’espère qu’il a le sens de l’humour le petit chien parce que à aboyer comme ça, il a l’air un peu ridicule et tout le monde se moque souvent de lui.

Le plus embêtant normalement, c’est qu’avant de rentrer à la maison, il faut que Patate il fasse ses besoins et là, c’est un peu comme quand on ouvre les œufs en chocolat avec des surprises, on sait pas du tout ce qu’il y a dedans. Parce que des fois c’est une super surprise et des fois, c’est vraiment pas terrible. Mais souvent la surprise pas terrible (c’est quand Patate fait une grosse crotte hein la surprise pas terrible), il la fait le soir et là comme on était le matin, il y avait pas de risque et on a eu raison parce que Patate il a fait que Pipi.

Après la balade, on est remonté dans l’immeuble pour ramener Patate à Emilie et on a repris nos trottinettes pour aller faire les courses que Papa et Maman nous avaient demandées de faire et qu’on avait complètement oubliées en jouant avec Patate. C’est pour ça que les guimauves de papa, elles étaient un peu ratées.  Pas parce qu’il cuisine pas bien. Il cuisine trop bien Papa.