On se brosse les dents

facebookmail

Les dents c’est quand même super pratique. On peut croquer dans les tartines avec du Moutella dessus, arracher un morceau de viande sur une cuisse de poulet qu’on tient dans les mains, même si Maman nous regarde avec un drôle d’air et qu’on repose vite la cuisse de poulet parce qu’il parait que ça se mange pas avec les mains, on peut aussi déboucher un capuchon de colle quand il est collé au tube de colle. Des fois on peut même se mordre avec Tina, mais c’est super rare parce que ça fait un peu mal quand même.

Le problème, c’est que les dents, c’est un peu comme un short de sport, ça se salit très vite même si c’est pas de la même manière parce qu’on ne court pas avec ses dents dans la boue sauf quand on tombe dedans. Puis les dents on ne peut pas les enlever, sauf quand on est très vieux comme Grand-Papa Thibault qui les pose à côté du canapé quand il s’endort devant la télé le soir. Puis, les dents, elles sont pas comme le short, on peut pas les passer à la machine à laver.

Alors, le soir, et le matin et le midi quand on mange pas à la cantine, on est obligé de les laver avec une brosse à dents et c’est super difficile parce que Papa, il nous demande de recommencer plusieurs fois parce que souvent, on lave un coup vite fait et Papa et Maman, ils voient tout de suite qu’on s’est pas lavé les dents à fond parce que dans le fond, il reste des bouts de choux de Bruxelles ou de fromage et même des traces de yaourts et ils sont pas très contents.

Il faut passer la brosse de bas en haut en bas et de haut en bas en haut mais pas faire des ronds avec la brosse parce que ça nettoie pas bien. Puis, il faut aussi brosser à l’intérieur et à l’extérieur et bien passer entre les dents si on peut et à la fin, bien se rincer la bouche après parce que sinon, c’est comme un plat qui est pas rincé, il reste un peu de traces.

Ils nous ont expliqué Papa et Maman que les microbes dans la bouche, ils adorent quand il reste des morceaux de nourriture dedans. Le Papa Microbe, il a une super grande famille avec plein d’enfants et ils viennent diner autour des dents et ils s’installent avec une tente et des chaises et une caravane et ils invitent plein d’amis qui s’appellent les caries et qui ont super faim.

Et comme il reste plus rien à manger au bout d’un moment, ils décident de manger un bout de dent. Et eux, ils trouvent que c’est super bon les morceaux de dents alors ils creusent dans la dent et ils font leur maison dedans. Mais comme ils ont rien pour jeter leurs poubelles, ça reste à côté de la dent et ça fini par pourrir et la maison, enfin la dent, elle devient comme les vieilles maisons qu’on voit à la campagne avec des poutres qui sortent de tous les côtés et qui s’écroulent à moitié.

Alors forcément, ensuite quand on croque dans une pomme ou une barre aux céréales avec, elles tiennent pas et on perd sa dent et elle repousse pas comme les petites dents qu’on avait quand on était petits et qui repoussaient quand elles tombaient. Et si on laisse trop de microbes et de caries s’installer dans nos dents, à la fin on a plus de dents du tout et le saucisson le matin, au petit déjeuner, on peut lui dire adieu. Alors comme Tina et moi, on adore le saucisson le matin au petit déjeuner, on fait attention à bien se laver les dents la deuxième fois. Bon aussi parce que Papa, il va encore nous raconter son histoire de carie et de microbe et de maison et tout ça et au bout d’un moment, on a compris qu’il fallait se laver les dents.

Alors, avec Tina, on a inventé un jeu pour quand on se brosse les dents. On fait une course de brosse à dents au milieu de tous les produits de beauté de Maman  et elle en a plein et on se demande pourquoi parce que même sans produits, elle est trop belle Maman. Il faut passer entre la crème froide rose, on dit qu’elle est froide parce que cold ça veut dire froid en anglais et que nous, on parle un peu bien anglais parce que notre Grand-mère elle est anglaise. Puis après la crème froide rose, il faut rebondir sur le rasoir de papa, passer sous le jet d’eau du robinet qui coule sans se mouiller le bras ni la main, puis il faut redescendre sous le lavabo, on fait un slalom entre les brosses à dents de Papa et Maman, une verte et une rouge, se cacher dans la mousse de savon qu’on a fait en remplissant la vasque.

Après on prend le blaireau de Papa qui n’est pas vrai blaireau, comme le blaireau qui sent mauvais des fesses et même que c’est pas un blaireau, mais un putois, parce qu’il pue sous son toit (hihihi), mais en fait c’est une sorte de gros pinceau sur lequel Papa il met sa mousse à raser. Mais aujourd’hui, il s’en sert plus du tout parce qu’il se fait pousser la barbe pour être à la mode comme tous les monsieurs qui se font pousser la barbe parce que c’est à la mode même que Maman elle dit que la mode, ça pique, surtout le matin, quand il lui fait un bisou au petit déjeuner.

  • T&T – On se brosse des dents

Ensuite, après avoir rebondi sur le blaireau, on plonge un grand coup dans l’eau et on jette la brosse à dents en l’air, mais pas trop haut parce qu’il faut qu’on l’attrape avec la bouche. Par le côté où il a des poils, ou à l’autre bout ou au milieu comme une cuisse de poulet qu’il faut pas manger avec les mains, mais la brosse à dents on a le droit. Quand on a fini la course, on remet du dentifrice sur la brosse parce qu’avec le vent de la course, il est un peu parti sur le reste des produits de beauté de Maman et on commence la deuxième partie de la course.

Sur cette partie de la course, c’est pas celui qui est arrivé le plus vite, c’est celui qui a le mieux nettoyé qui a gagné. Il faut pas aller vite, mais bien frotter et quand on a fini un côté on dit « côté droit propre ! » si c’est le côté droit ou « devant propre » si c’est les dents de devant. Quelquefois on a plein de mousse de dentifrice dans la bouche et forcément, quand on parle, on en met partout, mais c’est ça qui est drôle. Même que des fois aussi, on attrape le bras de l’autre, pour l’empêcher de bien nettoyer.

Quand on brosse nos dents comme ça, il faut bien faire un grand sourire dans le miroir pour bien que l’autre il vérifie que les dents de son adversaire elles sont propres parce que sinon, on a pas le droit de passer à une autre partie. Mais comme dans les courses de voitures à la télé, on a le droit de faire le plein de dentifrice et d’eau en plein milieu de la course parce que sinon, il en resterait plus beaucoup à la fin. Mais il faut pas trop le faire parce que déjà, la dernière fois, on a vidé le tube de dentifrice en entier en moins de deux semaines et Maman et Papa ils se sont posés  des questions quand même. Alors, on en remet, mais pas trop, juste ce qu’il faut puis on recommence à brosser jusqu’au moment où Maman elle nous dit que ça fait 10 minutes qu’on se brosse les dents et qu’à moins qu’il y ait un bœuf entier coincé dedans, elles doivent être propres et qu’il faut bien ranger la salle de bains ensuite.

À la fin, le premier qui a gagné, il a le droit de se rincer la bouche en premier et il se met à l’envers sous le robinet et il ouvre l’eau à fond, mais comme il y a déjà plein d’eau dans la vasque, il se mouille les cheveux sur le côté et puis il court dans le salon souffler dans la figure de Papa avec une haleine de menthe qui pique autant le nez que les bonbons à la menthe de Papa qu’il achète au Japon et qu’il nous donne quelquefois pour les copains à l’école et celui qui a la bouche la plus propre, il gagne et il a le droit de manger un morceau de saucisson en plus le lendemain au petit-déjeuner alors il faut faire super attention parce que le saucisson au petit déjeuner, c’est quand même super bon.