On visite l’aquarium

facebookmail

L’autre jour, on était en train de manger du fish & chips et c’était très bon, et puis Tina, elle a demandé à Papa si on pouvait faire du fish & chips avec n’importe quel poisson. Papa il lui a dit que normalement à peu près oui mais que c’était meilleur avec un poisson blanc comme celui que Maman avait pris. Et que par exemple, ce serait pas très bon et pas très pratique avec un poisson rouge comme Frédéric, celui qu’on a à la maison. Déjà parce que il est tout petit et qu’il faudrait plein, plein, plein de poissons pour faire un repas et qu’ensuite le goût serait pas terrible.

C’est là qu’il a eu l’idée de nous emmener à l’aquarium. Pour qu’on voit qu’il y a plein de poissons dedans et que tous les poissons sont pas bons pour faire du fish & chips mais aussi parce qu’ils sont jolis à regarder et qu’en plus il y avait aussi des tortues, des crocodiles et des trucs comme ça mais que eux, c’était certain qu’on en faisait pas du fish & chips parce que sinon, ça s’appellerait du teurteule & chips ou du crocodaïle & chips. Je le dis avec l’accent anglais parce que Papa, il aime pas quand on parle pas avec un bon accent en anglais.

C’est comme ça qu’on a été à l’aquarium pour la première fois de notre vie parce que jusque là, les poissons, on les avait vus dans les magasins d’animaux ou à la télévision mais c’est beaucoup moins bien, je vous assure. C’est comme quand on regarde un lion dans la télé et qu’on le voit devant son nez, derrière une vitre, dans le zoo et qu’il est 10 fois plus gros que Wasabi notre chat. Ça fait bien plus peur. Bon ensuite, les poissons de l’aquarium, ils font pas trop peur parce que même s’ils s’échappent, il suffit de courir dans la rue et ils pourront pas nous rattraper en marchant sur leurs nageoires. Le lion lui, il a pas de nageoires, et ça, ça fait vraiment peur.

L’aquarium, il est pas très très loin de chez nous en fait. On a marché un petit peu à pied avec Papa et Maman et on s’est retrouvés dans l’entrée où il y avait une grande statue de requin au plafond avec plein de dents dans sa bouche.

On peut pas dire qu’il avait l’air super gentil mais il était trop beau. Tout bleu et gris au-dessus, tout blanc en-dessous et il ressemblait un gros avion suspendu en l’air comme ça. S’il avait eu de petites roues en dessous et une hélice sur le nez, je suis sûr qu’on aurait pu le faire voler. Papa, quand je lui ai dit ça, il a éclaté de rire et il a dit que ce serait une super blague à faire à la plage en été de faire voler un requin au-dessus de tout le monde avec une banderole accrochée à la queue pour faire la pub pour une poissonnerie ou un aquarium.

Maman, elle a payé les billets d’entrée avec des petits poissons dessinés dessus et on est entré dans l’aquarium et là c’était trop beau. Tout d’un coup la lumière était éteinte et il y avait de l’eau partout dans des aquariums et l’eau se reflétait en faisant des petites vagues sur tous les murs et plein de poissons dedans et de partout dans le monde.

Papa nous a expliqué que comme les poissons ils venaient de partout, ils étaient obligés d’avoir chacun leur propre aquarium avec de l’eau et des coraux comme chez eux pour qu’ils soient pas trop tristes de plus vivre dans la nature.

Mais bon, là, ils étaient comme à l’hôtel, ils avaient quelqu’un qui faisait le ménage, quelqu’un pour les nourrir et en plus, ils voyaient plein de gens de plein de pays du monde entier qui venaient les voir et leur parlaient à travers la vitre dans une langue qu’ils ne comprenaient pas parce que les poissons, ils parlent que le poisson.

Ou alors peut-être qu’ils sont comme les humains, Tina elle a dit à Papa. Que les poissons-scie, ils parlent le scie, que les poissons-pierre, ils parlent le pierre ou bien qu’ils peuvent discuter avec les rochers parce que les rochers ce sont des pierres mais ce serait bizarre parce que les rochers, ils ont pas de bouche pour parler. Et peut-être que les poissons-chat, ils peuvent aussi parler avec les chats et que les poissons-clown, ils parlent que le clown…

Et là Papa a dit tout de suite que si c’était vrai que les poissons-clown parlaient le clown, on aurait aucun mal à discuter avec eux avec toutes les clowneries qu’on dit mais que c’était une idée amusante et que, si ça se trouve, l’aquarium, c’était comme un super grand cours de langue pour les poissons et qu’à la fin, les poissons-pierre, ils pouvaient parler le poisson-ciseaux et le poisson-feuille et que ensuite, ils pouvaient jouer à pierre-feuille-ciseaux. Mais on lui a dit que ça devait pas être super facile pour les poissons de jouer à pierre-feuille-ciseaux sans des mains et il a dit que c’était pas faux et quand Papa il dit ça, c’est que c’est peut-être un peu vrai.

On lui a demandé quand même à Papa si ça existait au cas où, le poisson-feuille et le poisson ciseaux mais il a dit qu’il ne savait pas et qu’on allait regarder s’il y en avait dans l’aquarium et sinon, on ferait comme d’habitude quand on sait pas quelque chose, on regarde plusieurs sites sur internet avec la tablette et quand plusieurs sites sérieux disent que c’est vrai, c’est que c’est peut-être vrai. Et à ce moment-là, on est tombés sur un poisson-feuille ! Un vrai ! Je vous jure !

C’était un petit poisson tout marron qui ressemble pas du tout aux feuilles de l’imprimante à la maison ou aux feuilles de nos cahiers à l’école avec des petits carreaux dessus mais qui ressemblait pas mal aux feuilles en automne qui tombent des arbres et sur lesquelles on glisse quand on fait pas attention. Du coup on a cherché un poisson ciseaux mais il y en avait pas. Même si ça existe vraiment, on a regardé après.

C’est marrant quand même, parce tous les poissons, ils ont l’air de s’entendre bien même s’ils ont chacun leur maison, des fois, on a l’impression qu’ils se regardent d’un aquarium à un autre et qu’ils discutent en dansant ou en faisant des bulles. Et c’est génial de voir toutes les couleurs qu’il y a chez les poissons.

Là on en a vu des noirs, des orange, des bleus, des rayures, des sans rayures, des verts, des jaunes, des violets, des roses… Il y a un aquarium, on aurait dit qu’on avait jeté un paquet de bonbons dedans et ils tournaient tous autour d’une espèce de balai tout rose, comme un plumeau mais en plus petit et avec des gros poils qui était accroché à un rocher.

Maman, elle nous a dit que ça s’appelait une anémone et que ses poils, ils étaient très poison. Mais comme les poissons de toutes les couleurs, ils sentent pas le poison de l’anémone, ils viennent se réfugier dedans pour se cacher des plus gros poissons qui veulent les manger. Et en même temps, l’anémone, elle mange les petites bêtes qu’il y a sur le poisson et le poisson, il ressort tout propre de l’anémone. C’est super bien fait quand même la nature comme il dit souvent Papa.

Ensuite, après voir vu plein de petits poissons, on est arrivés devant un super grand aquarium qui était au moins grand comme le préau de l’école. Peut-être même encore plus grand, et là, il y avait de très gros poissons, mais vraiment très gros. J’ai pas retenu tous leurs noms mais je me souviens de ceux qui avaient un nom marrant. Il y avait un baliste, qui ressemblait un peu à mon copain Baptiste avec sa grosse tête, il y avait un poisson perroquet tout vert et bleu avec plein de couleurs, un poisson grande bouche qui en fait, s’appelle poisson grande gueule mais comme Maman, elle aime pas qu’on dise gueule on dit bouche à la place, un Napoléon, comme l’empereur parce que le bout de sa tête, il ressemble au chapeau de Napoléon, un poisson-chien qui avait pas d’os dans sa bouche, un poisson-lune avec deux super grandes nageoires au-dessus et en-dessous, un poisson-coffre sans son poisson clé et un poisson poulet, sans plumes du tout.

C’est un nom que j’aime beaucoup le poisson-poulet. Tina elle a fait cot-cot-cot quand elle l’a vu mais le poisson, il devait en avoir marre que tout le monde se fiche de lui et lui demande s’il pond des œufs et s’il mange du maïs, il est parti d’un coup en faisant peur à un gros requin qui était là dans l’aquarium.

Lui, il était complètement différent du requin dans l’entrée de l’aquarium et qui nageait au plafond. Celui-là, il était plus petit, tout gris partout, avec le bout des ailerons noirs. On avait l’impression qu’il était fait en métal tout brillant comme le Zing, ou le zinque ou je sais plus trop sur le comptoir dans la cuisine. Il nageait tranquillement mais on sentait qu’il était trop fort et qu’il pouvait manger tout le monde dans l’aquarium. Je comprends que les gens ils aient peur des requins mais Tina, Papa, Maman et moi, on n’a pas peur parce qu’ils sont trop beaux. Même si c’est facile de dire qu’on n’a pas peur quand ils sont dans un aquarium.

Au milieu de l’aquarium, il y avait aussi une super grosse tortue qui nageait tout doucement et elle aussi elle était trop belle et vraiment beaucoup, beaucoup plus grosse que les tortues vertes qu’on voit dans les animaleries. Celle-là, elle était beige et marron clair, elle faisait presque la taille du requin et elle avait de grandes nageoires, un gros bec devant et un grand œil noir. Ça a pas l’air super méchant les tortues en tout cas. Et juste quand on regardait la tortue, il y a un truc énorme qui est rentré dans l’eau tout d’un coup.

On a vu plein de bulles partout et les poissons sont tous partis dans tous les sens et en fait c’était un monsieur en tenue de plongée qui est arrivé dans l’aquarium. Avec un requin dedans !

Mais en fait le requin, il a rien fait ou plutôt il a fait comme Wasabi quand on rentre à la maison le soir. Il est venu faire un câlin au plongeur en se collant à lui et le plongeur lui a donné un poisson et le requin, il a avalé le poisson d’un coup comme quand le mange un bonbon spaghetti d’un coup :) Et comme ça, il lui a donné plusieurs poissons et il avait l’air de se régaler le requin mais il a un sacré appétit quand même parce qu’il a mangé au moins 10 poissons comme ça. Alors que nous, c’est déjà dur d’en manger un entier !

Pendant que le plongeur il remontait à la surface nous, on est repartis voir le reste de l’aquarium avec plein d’autres poissons puis on est arrivés à la sortie de l’aquarium où on pouvait se faire prendre en photo soit avec un masque et un tuba sur la tête, soit avec un masque de poisson-clown plein de couleurs devant un aquarium avec plein de petits poissons orange dedans. Papa et Maman, ils ont mis des têtes de poisson-clown et Tina et moi des masques et des tubas. Et on a fait une super photo qu’on va recevoir à la maison sur l’ordinateur par mail.

Puis on est rentré à la maison pour raconter à notre poisson rouge tout ce qu’on avait vu. Même que Papa, il a dit que la prochaine fois qu’on ira, on prendre Frédéric dans un petit bocal en confiture rempli d’eau mais sans confiture pour lui montrer ses copains de l’aquarium. Si ça se trouve, il va retrouver des cousins à lui, on sait jamais.