Poisson d’avril

facebookmail

Quand il a fini de nettoyer le ketchup qui avait coulé partout dans la cuisine en plus de sa chemise et de son pantalon, Papa il a dit que ce 1er avril il comptait pour deux parce que c’était un sacré premier avril et qu’on s’était surpassé pour imaginer des blagues. Il faut dire, on en profite, parce que dans l’année, on a pas toujours le temps d’en faire des blagues alors quand le premier avril arrive, on en profite un peu et Papa et Maman, ils exagèrent un peu parce qu’ils nous en font aussi des blagues le 1er avril.

Je sais pas pour vous, mais Tina et moi, le 1er avril, on l’attend toujours avec impatience et là, ce matin, ça a commencé très fort parce qu’avec Tina on a décidé de changer l’alarme de Papa et Maman avant qu’ils aillent dormir et comme ça, ils ont été réveillés à 3h42 du matin et nous, dès qu’on a entendu leur alarme, on est vite allés dans leur chambre pour crier super fort « poisson d’aaaavril » et on a refermé la porte et on est retourné se coucher. Mais la surprise, c’est qu’on n’a pas été se coucher dans nos lits, mais sous nos lits, comme ça quand Papa et Maman ont été nous réveiller le matin, ils nous ont pas trouvés.

Papa, il est entré dans la chambre, il nous a pas trouvé et il a appelé Maman pour lui demander où étaient ses enfants et nous on était morts de rire parce qu’on le regardait depuis en dessous de nos lits. Papa, il nous a cherché dans le placard et en fait, il a dû nous entendre rigoler parce qu’il a fait semblant de continuer à chercher et il a attrapé la peluche canard de Tina sur l’étagère et il nous l’a jetée dessus et ensuite la peluche avec une tête de chat et une autre peluche de lapin et nous on a rigolé encore plus fort et on est sortis du lit en disant « poisson d’aaaavril » !! parce qu’on portait moi, une chemise de papa, sa jolie qu’il avait sortie pour son rendez-vous important pour le travail et Tina la robe de chambre de Maman, celle qu’elle ne met jamais parce qu’elle met un grand t-shirt de Papa pour dormir.

Papa il a pas trop rigolé parce que sa chemise, même s’il en a d’autres, c’est celle qu’il voulait mettre pour son rendez-vous aujourd’hui et il m’a dit de la porter à la cuisine pour que Maman la repasse encore une fois et que je lui explique pourquoi il fallait qu’elle la repasse et que c’était pas du tout un poisson d’avril. C’est vrai que Papa, il envie de changer de travail en ce moment et il a rendez-vous dans une très grande agence de publicité pour un poste super important et pour avoir un poste super important, c’est important d’avoir une super belle chemise.

Papa, il a été sous la douche et moi j’ai été porter la chemise à Maman avec Tina et on a commencé à prendre le petit déjeuner pendant que Maman elle repassait la chemise de Papa. Mais quand on a croqué dans nos tartines, on fait une tête bizarre parce que la confiture elle avait un goût bizarre et on trouvait que Maman elle rigolait beaucoup pour quelqu’un qui repassait une chemise et elle a éclaté de rire et elle a dit « poisson d’aaaavril » en nous disant qu’elle avait mélangé le reste de confiture de fraise avec de la sauce soja et un peu de gingembre et de piment et nous on a dit bwwwaaaaaaa et Maman elle a rigolé et nous on a rigolé encore plus et là on a entendu Papa crier et quand il est rentré dans la cuisine encore tout mouillé de la douche avec sa serviette autour de la taille on s’est tous regardés Maman, Tina et moi et on a éclaté de rire.

Papa, il avait les cheveux tout verts. Même avec ses cheveux bruns, on avait l’impression qu’il avait mis de l’herbe super verte dans ses cheveux et toutes ses épaules étaient toutes vertes aussi. On aurait dit qu’il s’était roulé dans de l’herbe tondue comme une fois quand je me suis roulé dans le gazon chez des amis de Papa et Maman et que je suis resté tout vert pendant deux jours. Et Papa, alors qu’on pouvait plus s’arrêter de rire du tout, il nous a demandé si ça nous faisait rire on lui a dit oui et Maman, elle a dit tout doucement en s’approchant de Papa et en pleurant de rire, elle lui a dit « poisson d’avril mon chéri » puis qu’elle était désolée parce qu’elle avait oublié son rendez-vous pour le travail, mais que même avec des cheveux verts il était très beau et qu’elle était sûre que son rendez-vous allait bien se passer.

Papa il a dit mouais et il a demandé ce qu’elle avait fait et Maman a dit qu’elle avait pris un de ses tubes de peinture et qu’elle l’avait mis dans la bouteille de shampooing de Papa et Papa il a dit que c’était très intelligent parce que sa bouteille de shampooing était pas transparente et il est reparti en rigolant et ça c’était bizarre parce que pourtant juste avant il était pas très content. Et Papa, quand il rigole comme ça, c’est qu’il a une idée et Papa quand il a une idée pour le premier avril ça fait peur.

Papa, il est arrivé à la fin du petit déjeuner en costume, il était super beau, mais ses cheveux verts ça faisait un peu bizarre, mais ça lui allait bien, il ressemblait un peu à un chanteur de rock et là il avait un grand sourire, ce qui était encore plus inquiétant. Il ressemblait au méchant dans le film de super héros avec un monsieur qui se déguise en chauve-souris. Il nous a dit de nous habiller parce qu’il était bientôt l’heure d’aller à l’école et nous, on a été dans notre chambre et là on a fait une drôle de tête parce que Papa, il avait étalé tous nos vêtements qu’on avait sortis pour s’habiller hier soir et il avait fait des nœuds aux pantalons et aux manches et il avait tout attaché ensemble comme ça.

Et en plus, il avait pris les poissons en bois qu’on avait ramené de notre voyage au Laos chez les amis de Papa et Maman qui habitent au Laos et il les avait cachés dans les manches et les jambes de nos pantalons. Nous a on a crié super fort à Papa que c’était pas drôle et lui il a crié « poisson d’aaaavril » depuis la cuisine. Puis on s’est douché en faisant attention de pas prendre la bouteille de shampooing de Papa et on s’est habillé et Papa nous a emmenés à l’école et juste avant qu’on rentre dans l’école il a éclaté de rire et on a su plus tard pourquoi.

C’est Maman et lui qui avaient dessiné des poissons et qui les avaient collés dans nos dos avec tout plein de scotch et on s’en était même pas rendu compte. Celui de Tina, il était tout rose et super beau et le mien tout orange avec des traits blancs et noirs. Elle avait recouvert les poissons avec du plastique autour pour qu’on les garde. Elle est trop forte Maman, elle a dû les faire longtemps à l’avance puis les coller quand elle nous a fait un câlin avant que Papa nous amène à l’école.

Quand on est rentré le soir, parce que le midi, on mangeait à la cantine pour une fois, Maman elle préparait le goûter, elle avait fait des tartines en forme de poisson avec des petits poissons en chocolat dessus et c’était trop bon. Elle a de l’imagination et quand elle fait des blagues, elle fait des blagues gentilles parce qu’elle avait fourré les poissons en chocolat, mais pas avec un truc pas bon, avec un peu de peanut butter et même s’il faut pas trop en manger, c’était quand même très bon. Mais nous on a pris un air triste et on a dit à Maman qu’on avait eu chacun une super mauvaise note et qu’on était désolé et elle nous a demandé de lui montrer notre mauvaise note pour voir ce qui allait pas.

Quand on a sorti nos copies, on devait avoir un petit sourire parce que Maman, elle a pas été surprise quand elle a vu qu’on avait eu 18 et 17 sur 20 à nos contrôles de maths et d’anglais et elle dit « poisson d’aaaavril hein ?  » et on a dit « oui » et elle nous dit bravo et elle nous a demandé d’aller faire nos devoirs avant que Papa rentre et on lui a demandé si son rendez-vous s’était bien passé et elle nous a dit qu’elle savait pas du tout parce qu’il avait pas appelé depuis son rendez-vous.

Maman, elle allait préparer le dîner quand Papa est rentré et qu’il est arrivé tout content en disant que son rendez-vous s’était tellement bien passé qu’on lui avait offert un travail et qu’on allait déménager à l’étranger : au Japon et qu’on allait devoir quitter tous nos copains, mais que c’était pas grave parce qu’on s’en ferait plein de nouveaux et des copains japonais. Il a dit aussi qu’il était rentré tard parce qu’il était passé à l’agence immobilière et qu’il y avait déjà plein de gens pour acheter notre appartement et que même, il y a une dame qui allait passer ce soir pour visiter.

Nous on lui a demandé si c’était vrai et lui il a dit oui et Maman a fait une drôle de tête. Elle lui a dit qu’il aurait pu lui en parler avant, mais il lui a dit qu’il y avait un truc super en plus. C’est que le Monsieur qui lui a fait passer son entretien, c’est le frère d’un monsieur que Maman essaie de contacter pour faire éditer ses livres pour enfants et que ce monsieur, il a appelé son frère, et son frère a dit que Maman, elle pourrait travailler sur ses livres depuis le Japon. Et Maman elle a été super contente et Papa il a dit qu’on partait dans deux semaines et que dès demain, il allait appeler l’école pour les prévenir qu’on irait plus en classe.

Nous on a dit que quand même, c’était super pour Papa, mais nous, on a tous nos copains ici et Tina, elle a dit qu’elle avait son championnat de Tennis et que moi aussi et que le Japon c’est super loin et qu’on parle pas du tout japonais. Et là Papa, il a dit que c’était pas grave parce qu’on allait aller dans une école où on parle que japonais parce qu’il y a pas d’école française au Japon et il nous a dit que pour fêter ça, il avait acheté pleins de brochettes, de sushis et de petits plats pas connus qui sont super bons parce que c’était fini de manger comme en France.

Nous on aime bien les sushis, mais là, ils avaient un goût bizarre. On savait pas s’il fallait qu’on soit contents de partir vivre au japon ou pas parce que c’est un peu dur quand même. Puis, pendant qu’on prenait un dessert dans le salon, on a sonné à la porte. Papa, il nous a demandé d’aller ouvrir parce qu’il était sur l’ordinateur en train de regarder les appartements à Tokyo. Et là, il y avait quelqu’un déguisé en poisson géant et dans le poisson, c’était Jenny, la sœur de Maman. Ils ont crié tous les trois « Poisson d’aaaavril !!! ». Et là on a pas compris tout de suite.

Déjà parce que Jenny, normalement elle vit au Canada et qu’elle est jamais en France et on se demandait pourquoi elle était là, même si on était super contents de la voir et on s’est même demandé si elle venait pour acheter l’appartement. Et ensuite, après quelques secondes, on a compris que l’histoire du Japon c’était une blague, que Jenny elle venait nous faire une surprise à Tina et à moi en passant quelques jours en France et que c’était un hasard si elle arrivait aujourd’hui.
Papa, il nous a expliqué que son entretien c’était super bien passé, que l’entreprise pour qui il allait travailler, travaillait souvent avec le Japon et que ses cheveux verts les avait beaucoup fait rire et encore plus quand il leur a expliqué que c’était une blague de Maman. Et que si ça se trouve, c’est grâce à ça que l’entretien c’était si bien passé. Il nous a dit qu’on allait pas aller vivre au Japon, mais qu’il y a avait des chances pour qu’on y aille une fois par an, lui pour le travail et nous pour les vacances et ça, c’était bien mieux parce qu’on allait pas devoir dire au revoir à tous nos copains.

C’est quand il a préparé des pâtes pour Jenny qu’il nous a dit qu’il était content que le 1er avril ce soit qu’une fois par an et que celui-là, il comptait pour deux, parce que notre idée de faire des petits trous dans la bouteille de ketchup pour que, quand on la secoue, on s’en mette partout, c’était pas le meilleur 1er avril du monde pour sa chemise préférée.